Table vie de quartier Saint-Robert

Au coeur de votre quartier


Poster un commentaire

La Monstrerie un banc créatif

Annalie Ohayon et Mia Paquet 2 membres de l'équipe de la Monstrerie

Annalie Ohayon et Mia Paquet 2 membres de l’équipe de la Monstrerie

Le banc de «La Monstrerie» se trouve au fond du parc près des terrains de soccer. Ce banc est l’oeuvre de Thomas Filiatrault, Sarah Senhaji, Mia Paquet, Rayan Khadir et de Annalie Ohayon. En 2014-2015, ils étaient élèves dans le groupe 401 d’Amélie Geoffrion à l’école George-Étienne-Cartier de Longueuil. Ils ont choisi le livre d’Élise Gravel «La Monstrerie» pour décorer leur banc. L’auteure est née à Montréal en 1977, elle commence le dessin dès son plus jeune âge et devient designer graphique. Elle développe son goût pour l’écriture. Elle écrit et illustre plus d’une trentaine de livres à ce jour.

monstrerieLa Monstrerie est un livre de type catalogue. On y offre des monstres,  des accessoires et produit pour eux. On y décrit avec grand humour chacun d’eux. J’aime ce livre, car il m’inspire à créer mes propres montres, à leur donner des noms loufoques et des caractéristiques drôles. C’est un livre inspirant, à vos plumes, crayons et papiers à vous d’en inventer.

Voici les créations qui ont inspirés les élèves créateurs de monstresmonstrerie 4
monstrerie 2 monstrerie 3 monstrerie 4 monstrerie 5

Publicités


Poster un commentaire

Bine, une série de livres, un banc, un succès

Gabriel Hernandez un membre de l'équipe du banc

Gabriel Hernandez un membre de l’équipe du banc

Bine c’est le nom du personnage principal d’une série de roman écrit par Daniel Brouillette. C’est aussi le thème du banc qu’on choisit les élèves du groupe 401 de la classe d’Amélie Geoffrion en 2014/2015 à l’école George-Étienne-Cartier de Longueuil. Il s’agit de Gabriel Hernandez, Charles Girard, Olivier Gagnon, Alexandre Dufresne. Quatre gars qui aiment des histoires de gars.

bineBine n’est pas un héros avec des supers pouvoirs. Benoit-Olivier de son vrai nom  est le plus vieux, le plus grand et le plus niaiseux de son école. Il mène la vie dure à son enseignante de 6e année, une spécialiste de la mauvaise humeur, des dictées ennuyantes, des copies et des retenues. Il forme un trio avec son copain Tristan et Maxim sa meilleure amie dont il est amoureux. Toutes ses aventures se passent dans un contexte très québécois, le lecteur peut donc facilement s’identifier.

Qui est Daniel Brouillette, né en 1978, il a d’abord été enseignant au primaire. Depuis 2006, il a travaillé en tant qu’auteur-scripteur-concepteur pour de nombreuses émissions télé. «Bine: l’affaire est pet shop» est le premier tome de ses 233 romans. Saviez-vous que son premier roman fut refusé par les éditeurs. Puis, il découvre quelques années plus tard une nouvelle maison d’édition.  Depuis plus de 40,000 exemplaires ont été vendus.

Voici la série de dessins qui ont inspiré ce banc

bine 1 bine 2 bine 3 bine 4

 


Poster un commentaire

Une maman pour Kadhir, un banc d’émotion

16-401-1 Alexia Flambert et Antoine Gratton

Alexia Flambert et Antoine Gratton 2 membres de l’équipe du banc

C’est près des terrains de soccer au fonds du parc Racine que vous découvrirez un banc dédié au livre «Une maman pour Kadhir» de l’auteure Andrée Poulin. Cette auteure a publié une trentaine livres, qui lui ont valu plusieurs prix littéraires. D’abord journaliste, elle a eu un vif plaisir à raconter des histoires vraies. Maintenant auteure, elle adore raconter des histoires inventées.

kadhir_mCe livre s’inspire d’une histoire vraie et fait référence au tsunami qui a eu lieu en Asie en 2004. C’est une histoire triste, mais aussi pleine d’espoir et de compassion. J’ai pleuré en lisant ce livre, mais j’ai trouvé cela audacieux de faire vibrer dans un livre pour enfant de nouvelles cordes de sensibilité. C’est une belle leçon de vie qui nous est ici présentée.

C’est aux élèves d’Amélie Geoffrion groupe 401 (2014-2015) de l’école George-Étienne-Cartier de Longueuil à qui nous devons cette oeuvre. Il s’agit de Élyane Selhi, Alexia Flambert, Antoine Gratton, Leslie  Ladron de Guevara Pena. Je vous présente les dessins qui les ont inspirés.

maman kadir 4maman kadir 3maman kadir 2maman Kadir 1


1 commentaire

Ouate de phoque ? Un projet mère/fille

tvq_3

«Ouate de phoque» est le titre d’un roman et le thème du dernier banc que nous vous présentons. Il a été créé par Kabanda Charon, Shanya Côté, Saskya Guernon, Cindy Bambara et Anaël Voisin. Elles étaient tous les élèves du groupe 502 de Fanny Dubé en 2014-2015 à l’école George-Étienne-Cartier de Longueuil.

ouatedephoque1328020115_400«Ouate de phoque» est maintenant une série de livres (6) qui s’adresse
vraiment aux filles. C’est le journal intime de Léa une adolescente. C’est son univers qu’elle nous présente et sa vision du secondaire que l’on partage avec sa BBF Lily. Le journal est remplit de mots sous différentes formes (voir le banc ou le livre pour comprendre).

Camille Beaumier et Sylviane Beauregard sont mère et fille et écrivent ensemble la série de livres «Ouate de phoque». Le premier roman est publié, alors que Camille n’a que 17 ans. La mère travaille pour l’université tandis que la fille étudie pour devenir enseignante de français.

Profitez-en pour venir la rencontrer au Salon du livre de Montréal jusqu’au 23 novembre. Plusieurs autres auteurs qui ont leur dans le parc Racine y seront aussi, si vous les rencontrer parlez leu de leur banc…Je crois qu’ils en sont fiers.

Voici en terminant les dessins qui ont inspiré le banc

ouate de phoque 001 ouate de phoque 2 001 ouate de phoque 3 001 ouate de phoque 4 001

 


Poster un commentaire

Frisson l’écureuil a son banc au parc Racine

6-034 (1)

 

 

 

 

 

 

 

Les élèves du groupe 302 de Stéphanie Houle (2014-2015) de l’école George-Étienne-Cartier ont choisi d’illustrer sur leur banc  «Frisson l’écureuil», de Mélanie Watt.Il s’agit de Florence Vo, Alicia Machado, Estelle Chan Teck Su, Laurence Pétrin, Maya Landry, Louane Elisa, Amélia Lafontaine, Sarah Tcharilé, Samuel Dutremble, Michel Ange Touré et Océane Meunier.

Connaissez-vous Mélanie Watt? Auteure et illustratrice, elle a créé son premier personnage d’album pour la jeunesse en 1999. Elle écrit ses textes en français et en anglais. Elle a créée plusieurs personnages, tous aussi colorés les uns que les autres, mais son plus célèbre est Frisson l’écureuil. Elle lui a consacré une série de livres où elle nous dévoile ses aventures. Ce petit animal  ne cesse de dresser des listes de choses à faire pour ne rien oublier. Est-ce que vous aussi vous aimez faire des listes? Si vous voyager peut-être rencontrerez vous un enfant qui connaît Frisson l’écureuil, car ses livres sont traduits en 23 langues.

Pour en savoir plus, sur cette auteure nous vous invitons à aller visiter le site internet suivant qui  est consacré à  Mélanie Watts

Voici les dessins des jeunes qui ont participé au projet :frisson 2s
frisson 3

 

ecu 1 001 ecu 2 001

ecu 4 001 ecu 5 001 ecu 6 001 ecu 7 001 ecu3 001 ecu8 001 ecu9 001 ecu10 001 frisson l'écureuil


Poster un commentaire

Tables pique-nique colorées à Fonrouge

DSCN8270

Participants au projet de peinture du camp de jour Fonrouge

Cet été, le camp de jour de la maison de quartier Fonrouge a repeint les 3 tables à pique-nique. La Table Vie de Quartier Saint-Robert était présente pour les soutenir au niveau technique.

Chaque table représente un thème : les sports, les animaux aquatiques et le camp de jour Fonrouge. 23 enfants inscrits au camp de jour ont pu participé au projet.

Si vous passez dans le secteur, au 301 rue Cuvillier Est à Longueuil, n’hésitez pas à aller les voir.

Voici le résultat de leurs réalisations :

  • Table représentant le camp Fonrouge :

DSCN8261


DSCN8262

  • Table représentant les animaux aquatiques:

DSCN8264

DSCN8265

 

DSCN8271

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Table représentant les sports:

DSCN8268DSCN8267


DSCN8273DSCN8272

 


Poster un commentaire

«Capitaine static» un héros méconnu

036 (1)_3Qui n’a pas rêvé d’avoir des pouvoirs magiques et de devenir grâce à eux un super héros? Quel aurait été votre pouvoir ?

Eh bien, Charles Simard lui a découvert le sien en se traînant les pieds. Grâce à ses pantoufles, il accumule l’électricité statique et il peut la libérer lorsque cela est nécessaire. Naturellement, tout héros a un costume, le sien est un pyjama que sa mère doit à l’occasion laver quand il y a des tâches sur sa cap. Il a plusieurs ennemis, mais son ennemie jurée est Miss Flissy.

C’est un livre plein d’humour avec des situations très drôles. Si vos enfants possèdent ou empruntent ces livres, car c’est une série , il en a déjà 8 de publiés, je vous recommande de les lire vous aussi. En tant qu’adulte, il m’a beaucoup amusé. Il existJLI4729855.1442393379.320x320e même une chanson thème du capitaine static dont voici l’adresse pour la découvrir https://vimeo.com/119175400

C’est donc ce héros qu’ont choisi d’illustrer sur leur banc Cédric Aubin B., Gabriel Auclair Hubert, Celyan Aliouane, Dyland Baudry, élèves de la classe 302 de Stéphanie Houle de l’école george-Étienne-Cartier. Le banc se trouve dans la zone de soccer du parc Racine (coins des rue Soissons et Racine).

Voici les dessins qui ont inspirés nos artistes en herbe.

cap satic 5 001 cap static 2 001cap static 3 001


cap static 4 001
cap static 6 001 cap static1 001

 


capt static 7 001CAPITAINE STATIC

 

 

Surtout n’oubliez pas la devise du capitaine statif «qui s’y frotte s’y tic», alors allez voir le banc au parc.